Aviateurs alliés capturés de Comète


N° 120
Section C
IndividuNom/Matricule : Irving E. "Taddy" TATKIN / 16034422
Naissance/Décès : 1920 en Illinois / 1983
Adresse : 2537 East 4th Street, Los Angeles, Californie, USA ou 3512 West 12th Place Chicago, Illinois
Unité : USAAF 401 Bomber Group 613 Bomber Squadron
Grade : T/Sgt
Fonction : radio
Zone d'atterrissage :
Tatkin en octobre 43Tatkin en Limbourg belge
AvionType : Boeing B-17G-VE Flying Fortress (Forteresse Volante)
N° série : 42-39840
Immatriculation/Nom : IN-A / "The Lopin' Lobo"
Abattu le : touché par la Flak le 1er décembre 1943 lors d’une mission sur Solingen/Leverkusen
Localisation : ( - l’avion est rentré en Angleterre)
Forteresse volante B-17
Action de ComèteRéception :
Interrogatoire :
Hébergeurs :
Guides nationaux :
Guide international :
Durée :
Arrêté : ?
Informations complémentaires : L’appareil ayant rejoint la base, il n’y a pas de MACR (Rapport de Perte d’Equipage).
Tatkins est du même équipage que le pilote Charles F. Hess, le copilote John W. Mitchell, le navigateur 2nd Lt C W. Bryant, le bombardier 2n Lt R W. Rowe et les sergents Nield (fiche A261), Burns (fiche C119), Gibson (fiche C044), Bauer (fiche C122) et Miller (fiche C121).
Sur le vol de retour après le largage de ses bombes sur l’objectif, l’avion est touché une première fois par la DCA allemande. Le moteur n° 4 est détruit ; des éclats d’obus ont sérieusement endommagé le moteur n° 3 qui prend feu au moment où des éclats de l’explosion d’un autre obus criblent l’appareil, qui se retourne et plonge vers le sol d’une altitude de 3.500m.
Le pilote, Charles F. Hess et le copilote Mitchell parviennent à reprendre le contrôle vers 750m. Bien que la chute vertigineuse ait éteint l’incendie, l’appareil perd trop d’altitude et le pilote donne l’ordre de l’évacuer. Il n’entend pas de réponse et se rend compte que l’intercom est hors d’usage. Un co-équipier va se rendre compte à l’arrière et constate que six hommes ont déjà sauté, probablement en pensant que l’avion était condamné. Les quatre hommes jettent par-dessus bord tout ce qui permettrait d’alléger encore le poids de l’avion, et les pilotes parviennent à faire un atterrissage forcé sur la base de Manston en Angleterre. [Le Lt Wells sera décoré de la DFC, Distinguished Flying Cross, pour cet exploit. Il décèdera le 24 octobre 1944 à bord d’un chasseur P-51 Mustang lors de ce qui était son dernier vol d’entraînement sur ce type d’appareil. Des ennuis de moteur à une très basse altitude firent qu’après avoir évacué l’avion, son parachute n’eut pas le temps de s’ouvrir. Il est enterré au Cambridge American Cemetery à Cambridge, Angleterre. ]
Irving Tatkin, qui a sauté au-dessus d’Alken avec les cinq autres, sera amené à Aarschot (vraisemblablement par Alfons VERBOVEN) pour prise en charge par la Witte Brigade d’Aaarschot. Frans STORMS, du Groupe "Petit Navire" de Boortmeerbeek, a participé à son évasion.
Tatkin est hébergé à Bruxelles chez une Rachel, fiancée de Victor APOSTELLE, un flutiste aux Beaux-Arts qui loge Williams (fiche A259), dans la section ITTERBEEK.
Par la suite, Tatkin sera arrêté et interné au Stalag Luft 4 à Gross Tychow (Tychowo), Pologne.

L'équipage du Lopin'Lobo
L'équipage du Lopin'Lobo le 01 octobre 43
Debout de gauche à droite : Lt Hess, pilote ; Lt Bryant, navigateur ; Lt Rowe, bombardier ; Lt Mitchell, copilote.
Accroupi de gauche à droite : S/Sgt Gibson, mitrailleur ; S/Sgt Miller, mitrailleur droit ; T/Sgt Burns, mécanicien ; Cpl Bauer, mitrailleur dorsal ; T/Sgt Tatkin, radio.


Retour à la liste des personnes évacuées

© Comète Kinship Belgium