Aviateurs alliés passés par Comète via les Pyrénées


N° 278
Section A

Individu

Nom/Matricule : Ray P. Reeves / 18076981
Naissance/Décès : Texas, 1922 / Houston Texas, le 03 juillet 2001
Adresse : Alanreed, Gray County, Texas, USA
Unité : USAAF 44 Bomber Group 67 Bomber Squadron
Grade : T/Sgt
Fonction : photographe
Zone d'atterrissage :

Ray Reeves sur ses faux papiers Comète en 1944

Avion

Type : B-24 Liberator
N° série : 42-7635
Immatriculation/Nom : "Ram-It-Dam'It"
Abattu le : 21 janvier 1944 en mission sur des sites de V-1 (Pas-de-Calais et Cherbourg) par des Me 109
Localisation : écrasé vers 15h00 près de Lignières-Châtelain, à l'Ouest d'Amiens en Somme

B24 Liberator

Action de Comète

Réception :
Interrogatoire :
Hébergeurs : MENDIARA
Guides nationaux : GILBERT, CLAUDETTE, DUMON, ANCIA
Guide international :
Durée : 4 mois et demi
Passage des Pyrénées : le 08 mai 1944

Informations complémentaires :

Le MACR est le 2357.
Il appartenait au 67th Squadron, mais vola à bord du B-24 WQ-Q / "RAM IT-DAM IT" Serial 42-7635 du 44 BG/68 BS en tant que photographe lors de la mission du 21 janvier 1944 sur des sites de V-1 dans le Nord de la France.
Dans les Escape & Evasion Reports (E&E n° 419 & 420) des 2 Lts Warren C. Tarkington et Louis Feingold (respectivement navigateur et bombardier à bord du B-17 “Destiny’s Tot - 95th Bomb Group/336th Bomb Squadron, abattu le 31 décembre 1943) il est fait mention de ce que, guidés par M. GILBERT, Juge de paix, ils sont arrivés à ANNEUIL dans la maison de ce dernier le 24 janvier 1944. M. GILBERT, le chef d’une organisation locale, avait été officier dans l’Armée et s’était échappé d’Allemagne. Les deux aviateurs virent arriver Reeves le 21 janvier et tous trois passèrent par les mains d’un coiffeur…qui se révéla être leur guide dans Paris par la suite. Le 27 janvier, ils sont menés à une gare à environ 40 km de là et prennent le train pour Paris en compagnie de GILBERT et du coiffeur. Arrivés à Paris, ils prennent un taxi pour se rendre chez Mme SCHMITT, où ils rencontrent un certain Olof et le pilote d’un Typhoon anglais. A 17h00 le même jour, CLAUDETTE, 33-35 ans, qui avait étudié à Wellesley, vient chercher Parker (E&E461) et Donaldson (E&E 460) [des équipiers de Camp (fiche C112) et Cooper (C113)] pour les conduire dans une autre maison. A 19h00, elle vient chercher Tarkington et Feingold, le tour de Reeves étant prévu à 21h00.
Tarkington et Feingold apprennent par la suite que Mme SCHMITT et CLAUDETTE ont été arrêtées, sans doute trahis par Olof, dont les différentes versions de son évasion avaient éveillé les soupçons de ses colocataires aviateurs, qui s’en étaient ouverts auprès de CLAUDETTE. [Infos ci-dessous en rouge dans l’article "The Way It Was" par 2Lt Louis Feingold dans "B-17s Over Berlin", Potomac Books, Washington, DC – 1990]
Reeves lui-même indique qu'il fut recueilli à Paris avec Abraham Teiltel (fiche A277), Glenn Camp (fiche C112) et Jarvis Cooper (C113).
Il loge à Sutar à l'auberge Larre de Jeanne MENDIARA. Reeves franchit avec Teitel, seuls avec un guide au 96e passage de Comète, par Souraïde, avec les seuls guides de Juanito BIDEGAIN (Michel Echeveste et son frère Joseph Marie). C'est un passage qui fonctionne de fin 1943 au 06 juin 44. Reeves ajoute qu'il a été aidé par la Résistance française, a presque été arrêté à Paris, a été escorté en train vers la frontière espagnole, a été abandonné par son guide dans les Pyrénées où il faillit mourir gelé, marcha vers l'Espagne où il fut interné jusqu'à ce qu'un attaché d'ambassade américain vienne le chercher.
Passage par Gibraltar, puis en Angleterre où il rejoint la ZOI (Zone of the Interior) le 17 juin 1944.
Sa photo, récupérée sur ses papiers d'identité de Comète montre qu'il a suivi cette filière de Paris à Bayonne. Ils quittent Paris avec Aline DUMON et Albert ANCIA et chaque groupe perd un homme, arrêté en cours de route.
D'autres membres de cet équipage ont été évacués par les lignes Marie-Odile et Bourgogne : le T/Sgt Archie R. Barlow, mécanicien ; Alvin A. Rosenblatt, le radio ; Alfred M. Klein, mitrailleur de flanc gauche et Charles Wright "Chick" Blakley.


Retour à la liste des personnes évacuées

© Comète Kinship Belgium