Aviateurs alliés passés par Comète via les Pyrénées


N° 119
Section A
IndividuNom/Matricule : K. D. WINDSOR / R106450
Naissance/Décès :
Adresse : Larivière, Manitoba, Canada
Unité : RAF Fighter Command 403 Squadron
Grade : Sgt RCAF
Fonction : pilote
Zone d'atterrissage : région de Wicquinghem , Pas-de-Calais (Nord)
Windsor sur ses faux papiers Comète en 1943
AvionType : Spitfire Supermarine Mk IXb
N° série : BS383
Immatriculation/Nom :
Abattu le : par un chasseur Fw190 à hauteur d’Auxi-le-Château, le 20 juin 1943 en escorte de la mission Circus 313 sur l’aérodrome de Poix-du-Nord, à l’Est de Cambrai, France
Localisation :
Spitfire
Action de ComèteRéception :
Interrogatoire :
Hébergeurs : FILLERIN, DIDIER, ROUTY, HABERKORN, ARRIEUMERLOU, ARACAMA
Guides nationaux : D'HALLENDRE, THERIER, le GRELLE
Guide international :
Durée : 7 semaines
Passage des Pyrénées : le 11 août 1943
Informations complémentaires : Rapport d'évasion SPG 1367 (indisponible).
Il semble qu’il ait été abattu au Nord de Hesdin par l’Hptm. Wilhem-F. Galland du Stab II./JG 26.
Windsor rencontre Barckley (fiche A117) d’abord dans le village français de Wicquinghem, Pas-de-Calais (Nord) puis par après, le 27 juin, dans la maison de Norbert FILLERIN à Renty.
Ils sont pris en charge par Eugène D'HALLENDRE de Lille.
Ils arrivent tous deux à Paris le 21 juillet et sont séparés.
Rosine THERIER confirme avoir convoyé Windsor et Barckley de chez M. DIDIER à Arras jusque Paris et les y avoir remis à Jacques le GRELLE. Emile DIDIER et son épouse Madeleine CARON habitent au 22 Rue de Bapaume à Arras, Ils décèdent tous deux en camps en Allemagne.
Windsor reste jusqu’au 1er août chez un ex-pilote de 55 ans, Mr ROUTY et sa nièce Jeanne, 30 ans. Il loge ensuite chez un médecin, le Dr HABERKORN au 6 Avenue du Parc à Vanves.
... Le dimanche 08 août, il va dans le métro avec "Franco" et y rencontre Slack (fiche A122). Il y attendent et finissent par attirer l'attention.
"Franco" prend finalement Slack et Windsor dans une gare où ils prennent le train de 22 heures pour Bordeaux. Dans le train, ils reçoivent une nouvelle carte d'identité. A Bordeaux, ils prennent le train pour Dax. Ils y rencontrent Hunt (fiche A120) et Aguiar (fiche A121), deux américains qui ont voyagé en même temps sans que "Franco" ne le dise. Ils louent des bicyclettes à Dax et atteignent vers 18 heures la sortie de Bayonne, où ils se rendent dans un café (le « Café Pierre ») où ils passent la nuit. C'est chez Pierre ARRIEUMERLOU au 12 Quai Augustin Chaho, le long de la Nive.
Le 10, ils roulent jusque Saint-Jean-de-Luz où ils arrivent vers 19 heures et laissent les vélos à la gare. Un guide les conduit à pied de Saint-Jean-de-Luz à Ciboure, où le pont sur la Nivelle est gardé par une sentinelle allemande. Ils passent sans encombre de l’autre côté et mangent dans des fourrés hors de Ciboure où ils rencontrent deux autres guides basques (Florentino et ?) et un Français. le premier guide les quitte là.
Il s'agit du 50ème passage de Comète. Ils traversent les Pyrénées entre Biriatou et Irun vers 03 heures le 11 seuls avec le guide pour ce 50e passage de Comète. Ils vont à une ferme et y mangent. Ils prennent le tram pour San Sebastian et logent trois nuits dans un garage chez Bernardo ARACAMA.
Le 14, une voiture consulaire prend Windsor, les deux Américains et Slack à Madrid. Ils y restent jusqu'au 18. Le vice-consul de Séville les prend alors et ils arrivent à la mer le 19. Ils y embarquent le 20 sur le "Borgholm", un vaisseau norvégien, et y sont cachés sous l'arbre de l'hélice. Le 20, le vaisseau part pour Gibraltar, qu'il atteint le 21.
Il quitte Gibraltar en avion le 23 août (vraisemblablement avec Slack, Hunt et Aguiar) et arrive à Whitchurch en Angleterre le lendemain.

mot de remerciement à Anglet chez les De Greef
Mot de remerciement laissé à Anglet le mardi 10 août 1943.


Retour à la liste des personnes évacuées

© Comète Kinship Belgium