Aviateurs alliés passés par Comète via les Pyrénées


N° 027
Section A
IndividuNom/Matricule : Benjamin Frederick GOLDSMITH / 1287042
Adresse : Coles Green Court, Cricklewood, Londres, Angleterre
Naissance/Décès :1920 / 1942
Unité : RAF Bomber Command 149 Squadron
Grade : Sgt
Fonction : Mitrailleur arrière
Zone d'atterrissage :à quelques kilomètres de Pietrebais (Brabant wallon)
AvionType : Short Stirling Mk.1
N° série : W7508
Immatriculation/Nom : OJ-D
Abattu : la nuit du 5 au 6 juin 1942 par un chasseur du 4./NJG4 (Oblt Walter Barte) lors d’une mission sur Essen
Localisation : écrasé à L’Ecluse près de Tienen-Tirlemont (Brabant)
Short Stirling du 149 Sqn
Action de ComèteRéception : Légion Belge (Armée Secrète)
Interrogatoire :
Hébergeurs : GAIN, SERVAIS, VIOLETTE, SAN VICENTE
Guides nationaux : GAIN
Guide international : VAN LIER. DE JONGH
Durée : 4½ semaines
Passage des Pyrénées : le 06 juillet 1942
Informations complémentaires : Rapport d’évasion SPG 791.
Atterri dans un champ de maïs, il cache son équipement sous une haie. Il dut ramper sous six fils barbelés et tomba dans un ruisseau. Il frappe à une ferme et dit "RAF". Le fermier ouvre le volet, le tire à l'intérieur et l'embrasse. Il lui montre sur une carte où il est. Grâce à un dictionnaire, Goldsmith lui demande des chaussures et lui propose de l'argent. Comme il veut se rendre à Bruxelles, où il a entendu que travaille une filière d'évasion, il est conduit à la gendarmerie où on lui verse du café et le laisse dormir dans un lit, avant de manger. Le fermier revient le conduire à un village (Grès-Doiceau ?) où il dort la nuit chez un homme (LEBLICQ) qui dit être en contact avec la Légion Belge (future Armée Secrète). Le 07 juin, il est conduit à Wavre où il passe la nuit dans un institut technique, chez une Anglaise (Daisy) mariée à un belge (Désiré GAIN). Toute la famille parle l'anglais. Il a oublié leurs noms, mais la soeur de cette femme est Mrs LOVEJOY, 268 The Broadway à Hendon. Il était le premier aviateur anglais qu'ils voyaient.
Le 08, leur fille Raymonde le mène à Bruxelles par le tram vicinal. Son père et un autre homme le conduisent dans un pensionnat pour filles (chez un BODART). Il est aussi le premier aviateur hébergé là. Il reçoit une carte d'identité et on le conduit chez un photographe. Il reste environ cinq jours dans ce pensionnat. Peggy "MITCHELL" le conduit alors chez un opérateur radio où il demeure en attendant son départ, du 11 au 23 juin. Il s'agit de Carl SERVAIS du 28-30 Rue Stevens Delannoy à Laeken. Il y loge du 12 au 24 juin, avec un W.R. Griffiths.
Il quitte Bruxelles pour Paris le 23 juin, guidé par Peggy et un homme, accompagné de Griffiths (fiche A025), Collins (fiche A026) et d'un sergent polonais prénommé Marian (Zawodny fiche A031). Ils achètent des tickets en France (Valenciennes ?) et achètent des suppléments pour Paris en cours de route. Le groupe voyage en 1ère classe dans un compartiment réservé. Frédéric DE JONGH les y attend et prend avec lui Goldsmith et Collins pour les conduire chez le Capt VIOLETTE à Vincennes, tandis que René COACHE emmène chez lui Griffiths et le Polonais Marian pour six jours. Après quatre jours, ils sont rejoints par deux soldats du Argyll & Sutherland : "Jimmie et William" (fiche A036 et fiche A040), capturés sur la somme et évadés d'un Stalag en Allemagne. Griffiths et le Polonais vont alors dans le quartier du Château de Vincennes, "au QG de l'organisation à Paris" (sans doute chez Frédéric De Jongh à St-Maur). Ils y rencontrent deux Canadiens et un Anglais et y revoient William McFarlane.
Le 04 juillet, Dédée et Elvire MORELLE guident Griffiths, Goldsmith, Collins et Czekalski (fiche A028) de la gare du Nord à Saint-Jean-de-Luz, à nouveau dans un compartiment réservé en 1ère classe. Ils y arrivent le 05 juillet vers 09 heures. A Bayonne, un Anglais et deux jeunes femmes montent à bord du train. Ils guident Collins et Czekalski par les guichets, tandis que Griffiths et Goldsmith sortent par les toilettes et une sortie de service. Le groupe loge une nuit et un jour dans un flat, chez Ambrosio SAN VICENTE.
Le groupe part le 06 juillet et reste la journée à Urrugne, à la Maison Thomás-Enea, chez Françoise HALZUET épouse IRASTORZA. Ils traversent les Pyrénées avec Dédée et deux guides basques, l'autre guide étant immédiatement rentrée à Paris. Dans un village espagnol, ils prennent contact avec le consulat qui les prend le 09 juillet à Vittoria, d'où ils sont conduits à Madrid en voiture.
Il quitte Gibraltar le 21 juillet 1942, et arrive à Gourock le 30.
Le Sgt Goldsmith, âgé de 22 ans, a été tué le 2 octobre 1942 à bord du Stirling Mk.1 R9167 OJ-N (RAF 149 Squadron) lors d’une mission de nuit sur Krefeld.
Il est enterré au Jonkerbos War Cemetery, Nijmegen (NL), Voir cette page

mot de remerciement


Retour à la liste des personnes évacuées

© Comète Kinship Belgium