Aviateurs alliés capturés de Comète


N° 004
Section C
IndividuNom/Matricule : Roy Bruard LANGLOIS / 37938
Naissance/Décès : 1917 / 1993
Adresse : Brochurst, The Grange, Jersey
Unité : RAF Bomber Command 12 Squadron
Grade : Fl/Lt
Fonction : pilote
Zone d'atterrissage : Antwerpen-Deurne

AvionType : Vickers Wellington Mk III
N° série : W5421
Immatriculation/Nom : PH-G
Abattu le : 6 août 1941 à 02:19 hr.
Localisation : Atterrissage forcé à l’aérodrome d’Antwerpen-Deurne.
Vickers Wellington
Action de ComèteRéception :
Interrogatoire :
Hébergeurs : DE VOEGT, DUQUENNE, DE BIE, DE RIJCKER, DUFOUR, HALLUT, MONNIER, VANDENHOVE
Guides nationaux : REYNOLDS, VAN EEKHOVE, TROCKAY, SCHEINS, TELLIER, DONNY
Guide international :
Durée : 2 mois
Arrêté : le 02 octobre 1941, Ixelles
Informations complémentaires : Leur appareil devait bombarder Aix-la-Chapelle mais a eu des problèmes de moteur avant d'arriver. Il s'avère qu'ils atterrissent, sans le savoir, sur l'aérodrome d'Anvers-Borgerhout (aujourd'hui Deurne). D'autres appareils lâchant des bombes à ce moment, les soldats allemands sont dans les abris. Cela donne à l'équipage 20 minutes de délai pour détruire l'appareil. Ils décident de se séparer en deux groupes de trois hommes. Newton (fiche A009) part avec le pilote, R. Langlois et le radio R. Copley (fiche C003). Ils marchent plein Sud pendant deux heures et arrivent à Boechout. Ils se reposent dans une ferme, poursuivent leur route et rencontrent un homme à bicyclette qui parle anglais (R. DEMOULIN). Il les cache dans un champ de blé jusqu'à la nuit pour aller consulter un ami à Anvers. Ils dorment dans la ferme d'Alphonse DE VOEGT et trouvent le lendemain des habits préparés pour eux.
Le 06 août, une jeune femme (Mme VAN EEKHOVE) les conduit en tram à Anvers, chez un banquier (P. DUQUENNE) dans la Belgiëlei. Le lendemain, Mme Raymonde TROCKAY, du quai Orban, les guide à Liège via Bruxelles, où ils logent jusqu'au 11 août chez le docteur DE BIE, rue de la Station à Chênée. Le 14, ils déménagent dans une autre maison, chez Henri DE RIJCKER, puis chez Mme L. FRANÇOIS à Andoumont.
Ils seront alors mis en contact avec des agents du réseau BEAVER, dont le chef sera plus tard Nicolas MONAMI (fiche B011), qui s'évadera peu après vers l'Angleterre par Comète.
Ils sont pris en charge le 14 août 41 par DEMEURE qui les remet à Paul DONNEUX. Le 17 août, ils se rendent en train à Bruxelles. A l'arrivée, Newton est emmené en voiture à un logement préparé pour lui, et il ne reverra plus Copley et Langlois, qui seront arrêtés plus tard. Day (fiche A010) est encore guidé dans une autre maison à Bruxelles (chez les MARECHAL) où il rencontre Newton, Birk (fiche A007), le Sgt Copley et le Flight Lieutenant Langlois.
Langlois et Copley sont alors logés chez Hubert et Renée HALLUT au 85 Rue des Mélèzes à Ixelles. Ils seront remis à Marie-Louise SCHEINS-STEYNART du 21 Avenue Montjoie, qui les remet à Mlle TELLIER à la Place Constantin Meunier à Bruxelles. Ils sont amenés par le baron DONNY chez Anne DEPOURQUE au 51 Rue Dupont à Schaerbeek, et il viendra les chercher après 11 jours. Jeanne MONNIER ne souvient plus qui vint les reprendre, mais DONNY les conduit chez Jean-François VANDENHOVE. L'aviateur est arrêté au 66, rue de Washington à Ixelles chez Jean VANDENHOVE, la nuit de son départ. Langlois fut interné au Stalag Luft 3 de Sagan - prisonnier n° 653. Il est l'un de ceux qui ont été repris après la Grande Evasion de 220 aviateurs ("The Great Escape") du Stalag Luft 3 la nuit du 24 au 25 mars 1944. Plus de détails sur ces sites de John Clinch.


  duqu        duq
Lettre de Paul Duquenne (1952) confirmant le passage chez lui de Langlois, Newton et deux autres aviateurs

                 Retour à la liste des personnes évacuées

© Comète Kinship Belgium