Aviateurs alliés rassemblés en camps de Comète


N° 332
Section D
IndividuNom/Matricule : Henry Alan Lucas /1818663
Naissance/Décès :
Adresse : 128 Wendover Drive, Ashley, Nottingham, Angleterre
Unité : RAF Bomber Command 514 Squadron
Grade : Sgt
Fonction : mitrailleur dorsal
Zone d'atterrissage : Vers Tamines, ou dans le Limbourg ?
Lucas, archives Andrée De Jongh
AvionType : Armstrong Lancaster MkII
N° série : DS784
Immatriculation/Nom : JI-C
Abattu : la nuit du 18 au 19 novembre 1943 lors d'une mission sur Mannheim
Localisation : écrasé à Assesse (Namur)
Avro Lancaster
Action de ComèteRéception :
Interrogatoire :
Hébergeurs : COLLETTE, WIGREN, CROËN, EVRARD, DEPRIS, CONSTANT, VAUTHIER
Guides nationaux : PÉCRIAUX, NEUVILLE
Guide international :
Durée : 10 mois
Camps : caché à Walcourt
Informations complémentaires : SPG 3323/2484 (non disponible).
L'appareil décolle à 17:24 heure le 18 novembre 43 de Foulsham. La cause de la perte n'est pas établie. Les membres d'équipages tués à bord sont enterrés au cimetière de Assesse : P/Off S.P.I. Thomas, Sgt H.H. Stagg, Sgt J.L. Brent, Sgt R.W. Fontaine et le Sgt F. Thomas. Le Fl/Sgt B.S. Haines (Australien) est fait prisonnier et interné au Camp 4B, n° 267163.
Louis COLLETTE et Jeanne BUCKEN l'hébergent à Liège, ayant reçu de Ernest LACROIX plusieurs aviateurs dont : Alan Lucas, Conklin, Hill, Kelley et Redman (arrêtés par Dezitter) et Williams. Lucas est un des trois aviateurs qui s'échappent par la porte de derrière à l'arrestation de Jeanne BUCKEN le 20 novembre, à Fexhe-Slins. Il est repris par la ligne de Victor FRANCK et Lucien DEPREZ et remis à Aline DUMONT dans le groupe de Elie MIROIR.
Il gravite dans la sphère du MNB et passe par EVA. Il atteint le groupe d'Henri MACA. Marguerite NICHOLLS, épouse du Suédois Olaf WIGREN est de père anglais, domiciliée 92 Rue Brillat Savarin à Ixelles. Elle a reçu Lucas de Marie MACA et l'a remis à son frère Henri. Elle est arrêtée le 02 février 44 pour hébergement de trois aviateurs pendant 15 jours en janvier : Alan Lucas venant de Spy et qui loge deux mois à Bruxelles, Vincent Horn (RAF) - décédé le 25 déc. 2011 à Preston, U.K. - et Nick Michine (RCAF). Elle disparaît en Allemagne en 1944-45 à l'âge de 33 ans. C'était une hébergeuse d'Anne BRUSSELMANS-MAGNEE.
Arrivé à Bruxelles, il y reste 3 mois et part le 22 février à Walcourt. Il suit Charles Warren (fiche D331) dans ses déménagements et est libéré en septembre 1944.
A Walcourt, ils dorment dans une cabane faite de ballots de paille avec une plaque de verre comme toiture. Ils dorment dans des lits superposés. Une fois par semaine, ils reçoivent un sac de pommes de terre, leur seule nourriture.
Dans cet abri vivent Joe Healey (fiche D002), Norman Michie (fiche D264), Nicolas Michine et Wilfried Renner de la RCAF, Charles Warren (fiche D331), le Russe Serge Pouchkarev, et deux Yougoslaves : Raymond Ademovitch et Félix Azizovitch, des Musulmans bosniaques (prisonniers évadés qui travaillaient dans les mines de charbon locales). Il y a aussi Douglas Rorabach (fiche D287), Elmer Gilcrease, Charles Jackson Higgins, tous des Américains et et Vincent Eastwood Horn, un Anglais. Le 03 mars, les quatre derniers partiront pour la Suisse, où ils seront internés.
Lucas restera avec Warren dans plusieurs refuges. La nuit du 08 février 44, des résistants tuent trois "vieux" gardes allemands qui surveillent la carcasse du B-17 "Women's Home Companion" près de Cerfontaine. Les représailles s'ensuivent et ils sont déplacés à Fairoul, plus à l'Est.
Ils y demeurent avec un prêtre pensionné qui a servi au Congo Belge, "Ralph" EVRARD. Il a une soixantaine d'années. Warren ira voler du charbon à la gare pour son église, Lucas étant nettement moins téméraire ne l'accompagne pas. Maria DARDENNE est leur cuisinière. Lucas et Warren logent à l'étage chez le curé (et peuvent voir l'aérodrome de Florennes de leur chambre), Renier et Norman sont dans une ferme proche.
Un résistant du groupe de Désiré CROËN, Walter NEUVILLE et sa sœur Elisabeth conduisent Warren et Lucas à Boussu, chez Marie DEPRIS, pour deux semaines. Ils dorment deux jours par terre chez elle avant d'aller à Fontenelle, un peu plus loin.
A Fontenelle, ils logent à deux dans le grenier de la ferme de Arthur CONSTANT et son épouse DAVISTER, la grand-mère Edith BODSON et de sa fille Maria, 14 ans (elle épousera Marcel Ghesquière après la guerre).
Après quelques jours chez Mme VAUTHIER à Beaumont, Warren et Lucas restent au maquis. Ils sont libérés le 10 septembre 1944. Il quitte la Belgique le 17 septembre 1944 et arrive le même jour en Angleterre.

Walcourt
Le groupe d'évadés à Walcourt. De gauche à droite :
?, Alan Lucas, Charles Warren, Joe Healey, ?, ?


Retour à la liste des personnes évacuées

© Comète Kinship Belgium