Aviateurs alliés passés par Comète via les Pyrénées


N° 045
Section A
IndividuNom/Matricule : Alfred A. BEBER /1282540
Adresse : Palmers Green, Londres
Naissance/Décès :
Unité : RAF Bomber Command 158 Squadron
Grade : Sgt
Fonction : navigateur
Zone d'atterrissage :
Beber sur ses faux papiers Comète en 1942portrait offert à Andrée De Jongh Sep 45
AvionType : Handley Page Halifax Mk II
N° série : W7750
Immatriculation/Nom : NP-M "Mother"
Abattu : la nuit du 6 au 7 août 1942
Localisation : écrasé à 02h40 entre Opglabbeek et Gruitrode (Limbourg belge)
Handley Page Halifax
Action de ComèteRéception :
Interrogatoire :
Hébergeurs : SAN VICENTE
Guides nationaux : DE GREEF
Guide international : DE JONGH, JOHNSON
Durée : 4 semaines
Passage des Pyrénées : le 05 septembre 1942
Informations complémentaires : Rapport d’évasion SPG 900 (non disponible)
... Beber retrouve à une gare de Bruxelles Davies (fiche A047), Haydon (fiche A046), et Fox (fiche A048).
Avec deux guides et en deux groupes, ils se rendent à Paris par le train, via Lille et Amiens. Les tickets sont achetés par étapes. Avant de partir de Bruxelles, un policier militaire allemand contrôle toutes les cartes d'identité, ce qui est nouveau selon les guides. Les douaniers belges sont laxistes par rapport aux français, et les aviateurs ont l'impression qu'ils sont de connivence.
A l'arrivée à Paris, le groupe va par métro dans un quartier d'appartements près du boulevard des Invalides, où il loge quelques nuits.
Jeanine DE GREEF revient à Paris avec Andrée DE JONGH le 03 septembre, et logent au 10 rue Oudinot. Elles prennent en charge le groupe des deux Anglais et deux Australiens et les guident, jusque la ferme de Urrugne pour Jeanine dont c'est la première mission. Ils se rendent en train à Saint-Jean-de-Luz, où ils logent tous dans un flat près de la gare (chez Ambrosio SAN VICENTE).
De là, ils vont dans une ferme où ils rencontrent leur guide pour la traversée des Pyrénées, accompagnés de Andrée DE JONGH et "Bee" JONSON, qui apprend le trajet. Le soir, le groupe part en montagne. Ils rencontrent des policiers espagnols sur une route, juste après la Bidassoa. Suite à la confusion, le groupe se reforme sans Davies, et ne l'y retrouve que chez le consul à San Sebastian. Ils sont tous conduits en voiture à Madrid, où ils logent 10 jours à l'ambassade. Ils atteignent Gibraltar le 21 septembre 1942.

mot de remerciement


Retour à la liste des personnes évacuées

© Comète Kinship Belgium