Autres personnes passées par Comète via les Pyrénées


N° 061
Section B
IndividuNom : Georges Charles J.H. MARCHAND
Naissance/Décès : le 17 novembre 1911 à Bruxelles/
Adresse : 86 Quai de la Reine, Liège - Ougrée
Activité en mai 40 : Ingénieur, cadre de l'entreprise sidérurgique Ougrée-Marihaye
Rôle : co-fondateur du Groupe G
Pseudonymes/Noms de guerre : "Alain, Auguste"
Zone d'activité : Liège
Marchand à Londres en 1944
Unité ou réseau rejointGenre : Sabotage
Tutelle : SOE
Mission : Groupe G
Pseudonymes/Noms de guerre : Varro, Delphine
Parachuté/infiltré : la nuit du 11/12 avril 44
Localisation :
Action de ComèteRéception/Interrogatoire :
Hébergeurs :
Guides nationaux :
Guide international :
Durée :
Passage des Pyrénées : le 16 décembre 1943
Informations complémentaires : Marchand fut l'un des fondateurs du Groupe G dans la région liégeoise, comme adjoint de André Wendelen (fiche B055). Après le départ de Wendelen pour la Grande-Bretagne en août 1942 après sa mission MANDAMUS, Jean Burgers désigne Marchand comme conseiller. Marchand recrute trois ingénieurs d'Ougrée-Marihaye et entretient des contacts avec les Partisans Armés autour de Liège.
Le 27 novembre 43, André Wendelen est chargé de demander à "Alain" (G. Marchand) d'aller à Paris donner l'adresse, mot de passe et date de son arrivée pour y être contacté. On avait demandé à Londres (SOE) de dire à Comète et Félix de prendre "Alain" en charge. Le 04 décembre, le Groupe G dit à Londres que la ligne Félix pourrait prendre "Alain" le 15 décembre. Wendelen reçoit l'ordre de ne plus utiliser les lignes du MI-9 dans le futur, mais insiste puisque tout est arrangé depuis longtemps. Londres réitère son ordre de ne plus utiliser les lignes MI-9, mais Marchand est déjà parti de Bruxelles le 06 décembre avec Félix. Il quitte la Belgique le 15 décembre.
Madrid est prévenu de l'arrivée imminente de "Alain" par la note 4413 du 15 Dec 43. La section belge de la Sûreté avait été prévenue qu'il n'y serait pas aidé s'il avait pris une couverture d'aviateur de la RAF (comme Wendelen).
Marchand passe les Pyrénées avec Justice (fiche A226), Spicer (fiche A227) , Smith (fiche A228) et Mellor (fiche A229) lors du 80e passage de Comète, par Larressore, avec les seuls guides de Pierre ETCHEGOYEN. Il quitte les quatre aviateurs, qui ont reçu la cosigne de ne pas parler de lui à l'ambassade de Madrid après être passé à la ferme de Jauriko borda, en Espagne
Le 27 décembre, Madrid annonce que "Alain" est probablement en prison à Lecumberri (entre San Sebastian et Pampelune) sous une identité française. La ligne du MI-9 (Comète) avait été très soulagée de l'avoir vu, car il amenait un important message du chef de Secteur en Belgique.
En décembre 43, Marchand part donc pour Londres. Il y suit une formation spéciale et est parachuté le 11/12 avril 44 avec le responsable de la section de Sabotage de la Sûreté à Londres, Idesbald Floor (chargé d'une autre mission, DARDANUS).
Marchand devient adjoint du commandant national Robert Leclercq qui a succédé à Jean Burgers. Il est assisté de Léon Harniesfeger.

Retour à la liste des personnes évacuées

© Comète Kinship Belgium