Aviateurs alliés rassemblés en camps de Comète


N° 070
Section D
IndividuNom/Matricule : John H. EVANS / 658281
Naissance/Décès :
Adresse : Noddea, Goodwick, Pembrokeshire, South Wales, Angleterre
Unité : RAF Bomber Command 158 Squadron
Grade : Fl/Sgt
Fonction : pilote
Zone d'atterrissage : près de Zonhoven
evan
AvionType : Handley Page Halifax B.VI
N° série : HX334
Immatriculation/Nom : NP-C
Abattu : la nuit du 12 au 13 mai 1944 par Heinz-Wolfgang Schnaufer, Gruppenkommandeur du IV./NJG 1 lors d'une mission sur des installations ferroviaires à Hasselt
Localisation : écrasé à 00:46 hr sur le Monastère de Bokrijk entre Hasselt et Genk
Handley Page Halifax
Action de ComèteRéception :
Interrogatoire :
Hébergeurs : de VILLENFAGNE, MARCHOUL, DELCHEF, WUYTS-DENIS
Guides nationaux : CARDINAELS, BIERNAUX, VANLIERDE
Guide international :
Durée : 16 semaines
Camps : Beffe, Acremont et Porcheresse
Informations complémentaires : Du même équipage que Douglas A. Lloyd (fiche D145) et William Robertson (fiche D189).
Evans atterrit près de la ferme de Mr BUNTINX, qui a des connexions avec la résistance. Amené à Zonhoven par Jaak CARDINAELS il est pris en charge par un groupement dirigé par "Le Baron" (le Baron de VILLENFAGNE, du château de Vogelsang) et ses adjoints, René JASPERS et Louis WOUTERS. Leur repaire, qui se trouvait sur les flancs d’un talus abupt, dissimulé sous un toit de tourbe, abritait déjà un petit groupe de prisonniers russes évadés. Evans y passe huit jours avant qu’un guide (Florent BIERNAUX) vienne le chercher pour l’emmener à Hasselt. Deux aviateurs canadiens [Dudley C097 ? et Perry C098 ?] se trouvaient déjà chez les Biernaux lorsqu’Evans y arrive. Du jardin à l’arrière de la maison, les aviateurs observent des chasseurs P-47 Thunderbolt mitrailler le pont enjambant le Canal Albert. Evans et les autres aviateurs sont menés ensuite à Liège dans l’atelier d’un tailleur, endroit qui paraîssait être un QG d’une filière d’évasion. Par après, Evans se retrouve dans la maison de Mme MARCHOUL et de sa fille, où "JOSEPH" , apparemment membre important de l’organisation, lui apporte des faux papiers où il est identifié dorénavant comme "Albert George Felix BASTIN, dessinateur".
"Joseph" est arrêté vers la fin mai, ce qui déclenche l’alarme dans tout le réseau, amenant le transfert d’Evans, aidé de deux guides, vers la maison de Mme Louise DELCHEF dans la banlieue de Liège. C’est là qu’il entend la nouvelle du Débarquement en Normandie. Evans et d’autres aviateurs sont alors menés vers une grande bâtisse à Beffe, chez Vincent et Marie-Ghislaine WUYTS-DENIS. Une descente des Allemands sur le village provoque leur évacuation, d’abord par un prêtre, ensuite par Louis VANLIERDE, qui les conduit dans une ferme à Paliseul dont le propriétaire fait partie du réseau. Ils y dorment et y sont nourris et sont ensuite menés par un jeune homme, "ALBERT", vers un camp enfoncé dans la forêt proche. Après une marche de deux heures, ils arrivent dans une cabane faite de pins et de toile goudronnée où se trouvent déjà un pilote de Mosquito canadien et deux pilotes américains. Cinq jours plus tard, arrivent six autres aviateurs, et Evans et quelques autres sont alors guidés vers une autre cabane à environ 20 km de là. Ils y fabriquent leurs propres lits avec du bois de pin, du fil de fer et des fougères. Le camp était dirigé par Emile ROISEUX "le plombier" qui venait d’échapper à une arrestation à Bruxelles. Plus tard, des hommes de l’Armée Blanche arrivent pour déplacer les aviateurs plus près du front, et, marchant de nuit à travers la forêt, ils arrivent à Bohan-sur-Semois, près de la frontière française.
C’est là qu’Evans et une trentaine d’évadés doivent se tenir coi en attendant l’arrivée de libérateurs. Yvonne BIENFAIT était à ses yeux l’un des chefs du réseau pour les camps MARATHON dans la région. Entendant dans le lointain le bruit de véhicules allemands en retraite sur la route et l’approche des troupes américaines étant confirmée, les aviateurs courent vers le village. Les Allemands avaient fait sauter le pont sur la Semois et ils peuvent voir un blindé américain sur l’autre rive. Abandonnant leurs chaussures et chaussettes, les aviateurs retroussent leur pantalon et passent la rivière pour rejoindre les GIs qui n’en reviennent pas de voir ainsi arriver cette bande de types parlant anglais.
Evans est soumis à un interrogatoire, puis mené en camion ouvert vers Paris où on l’interroge à nouveau à l’Hôtel Meurice, rue de Rivoli. Il rejoint l’Angleterre peu après.
La photo en bas est de Gaston MATTHYS et montre des aviateurs alliés à "La cabane des chasseurs" au camp de Daverdisse-Porcheresse en août 1944, un refuge de l'opération Marathon au cours de laquelle les aviateurs alliés étaient rassemblés dans des camps dans les Ardennes belges et en France.
Merci à Régis Decobeck pour cette photo.
Beaucoup de détails concernant l’évasion de John Evans nous ont été fournis par Greg Lewis, qui a écrit "Airman Missing" à ce sujet.

 Documentaire : John Evans raconte ...   the documentary is now available at  http://www.itv.com/news/wales/2012-11-14/welsh-heroes-of-world-war-ii-airman-on-the-run/ <http://www.itv.com/news/wales/2012-11-14/welsh-heroes-of-world-war-ii-airman-on-the-run/>

L'équipage ci-dessous et la photo ID ci-dessus vient du site "Aircrewremembered.com".
La plaque-souvenir ci-dessous a été placée par les habitants de Hasselt en février 2013. Tirée du film sur youTube "genktv.be/Tv/?p=1633 

                           hassavi                          hass                                                                                                   
                         Le  Equipage dont   Sgt. Lloyd, F/O Robertson and F/S Evans.                                                     Plaque souvenir de la chute du Halifax et son équipage                                                                                                                                                            Les aviateurs ont tous survécus.   


          

Photo de Gaston Matthys - Août 44


Retour à la liste des personnes évacuées

© Comète Kinship Belgium