Aviateurs alliés passés par Comète via les Pyrénées


N° 071
Section A
IndividuNom/Matricule : Lorne E. KROPF / J7931
Naissance/Décès :en 1918
Adresse : 4 Pioneer Street, Kitchener, Ontario, Canada
Unité : RAF Bomber Command 405 Squadron RCAF
Grade : P/Off
Fonction :
Zone d'atterrissage :Près de Maubeuge (Nord, France)
AvionType : Handley page Halifax Mk. II
N° série : W7770
Immatriculation/Nom : LQ-E
Abattu la : nuit du 16 au 17 septembre 1942, par un chasseur allemand lors d’une mission sur Essen
Localisation : écrasé près de Maubeuge (France)
Handley Page Halifax
Action de ComèteRéception : Zéro
Interrogatoire :
Hébergeurs : BURNIAT, BUY et MARECHAL, AYLE et BARBIER, LAPEYRE, SAN VICENTE, ARACAMA
Guides nationaux : MARECHAL, MORELLE et NOTHOMB
Guide international : d'OULTREMONT, NOTHOMB, DE JONGH
Durée : 5 semaines
Passage des Pyrénées : le 20 octobre 1942
Informations complémentaires : Rapport d’évasion SPG 950 (incomplet)
L'avion a décollé de Topcliffe, Yorshire.
... la nuit du 20/21 septembre, il loge chez le beau-père d'un ex-officier de cavalerie belge (Jean). C'est un agent d'assurance et son fils, Albert ADRIEN, un ancien policier militaire français, est un couturier qui possède deux magasins à Bruxelles. Le 21, il amène un agent belge de Renseignement et conduit Kropf dans une pharmacie (Mme BURNIAT, 68 Rue du Méridien) où il est questionné sur son identité. Il reçoit alors une carte d'identité et loge jusqu'au 27 dans une autre pharmacie de BURNIAT. Il loge ensuite chez le lieutenant BUY jusqu'au 05 octobre, Avenue Gribeaumont à Woluwé-Saint-Lambert. Une femme (Mme Christiane BURNIAT du 123 venue Eugène Demolder, agente des réseaux Marc et Clarence) le conduit à une église (Square Frère-Orban ?) pour rencontrer Elsie MARECHAL. Il reste chez elle deux jours.
Un rapport de "Charlotte" (William UGEUX) du réseau Zéro en date du 08 novembre 42 explique que cet aviateur a été remis par Zéro au service Dédé.
Il part en train à Paris le 07 octobre avec deux guides, et évite un contrôle à Lille. Il s'agit d'Edouard d'Oultremont ou "Antoine" (fiche B027) et Jean-François NOTHOMB qui vient de rejoindre Comète. Ils arrivent à Paris vers 17 heures.
Il loge dans l'appartement au dessus de celui de "Mr Paul" (F. DE JONGH) à la rue de Babylone dans le VIIème (chez Robert AYLE). Le 08, il déménage chez Mme BARBIER, rue Vaneau (tout près), et y reste jusqu'au 17.
Le 17 octobre, ils prennent le train de nuit en première classe à la gare d'Austerlitz. Ils est accompagné de deux guides (Elvire MORELLE et Jean-François NOTHOMB, qui fait son premier voyage), de Joyce (fiche A070), de Stadnik (fiche A072) et de Mellor (fiche A069). "Bee" JOHNSON (fiche B037) et Elvire DE GREEF les rejoignent à Bayonne pour leur donner des tickets jusque Saint-Jean-de-Luz. Ils dorment la nuit du 18 au 19 chez les LAPEYRE (fiche B035). Kropf signe en date du 19 le livre de Ambrosio SAN VICENTE et y reçoivent des vêtements et des chaussures de montagne. Ils apprennent qu'en cas de capture par les douaniers français, ils peuvent communiquer avec une femme habitant en face des cellules pour être aider à sortir de geôle.
Le 19 au soir, Mellor, Kropf, Stadnik et Joyce partent pour la frontière avec Florentino et "Bee" JOHNSON, NOTHOMB et DE JONGH. Le 20, ils arrivent à un hôtel hors de San Sebastian (auberge de Oyarzun) et sont conduits de là chez un garagiste (Bernardo ARACAMA). Le 21, ils se rendent à Madrid dans la voiture consulaire de Bilbao. Ils partent pour Gibraltar le 25.
Il est interrogé le 02 novembre 1942.

mot de remerciement


Retour à la liste des personnes évacuées

© Comète Kinship Belgium